Navigation Bar: LCD | Portfolio des langues

Encadrement des élèves à haut potentiel


Enrich project - 4 juin 2012

Im Rahmen der jährlichen Austauschversammlung mit der ALPEIP (Association luxembourgeoise Pour les Enfants Intellectuellement Précoces) kam die Idee auf, dass das Lycée classique de Diekirch (LCD) ein Projekt durchführen könnte, das die Kinder mit einem überdurchschnittlichen Intelligenzniveau unterstützt.
Bei Kinder mit einem überdurchschnittlichen Intelligenzniveau können sowohl soziale Schwierigkeiten, aber auch schulische Schwierigkeiten auftreten.
Ein Mangel an sozialen Kompetenzen hängt damit zusammen, dass die Kinder teilweise jünger sind als die anderen Schüler ihrer Klasse. Schulische Schwierigkeiten resultieren häufig aus falschen oder keinen Lernmethoden, da sie es bisher nicht nötig hatten zu lernen.

Das Projekt basiert auf den theoretischen Konzeptes des Enrichments. Enrichment bedeutet, dass dem Kind nicht einfach mehr Aufgaben der gleichen Art angeboten werden, sondern erweiternde Aufgaben und Themenfelder. Daher was auch eine der Hauptforderungen der Lehrer, die die Themen für das Projekt aufgearbeitet haben, außerschulische Themen zu wählen.

LCD lcd lcd

Préliminaires

Conscients du fait que certains élèves présentent un âge mental nettement en avance sur leur âge réel, la Direction et le SPOS du Lycée classique de Diekirch et l’ALPEIP, l’Association luxembourgeoise des parents d’élèves à intelligence précoce se sont rencontrés dès l’année scolaire 2002/2003 pour des échanges de vue réguliers.

Lors des premières réunions, les discussions se concentraient sur l’approche à choisir par le Lycée pour détecter et prendre en charge les besoins spéciaux des élèves en question.

Phase de consolidation

Grâce à l’assistance à des conférences, la comparaison d’expériences éducatives à l’étranger, la discussion avec des experts et avec l’ALPEIP, l’équipe du LCD a réussi à trouver une option entre les deux positions extrêmes :

  • créer une classe « spéciale », classe adaptée aux besoins éducatifs des enfants intellectuellement précoces et à leur rythme d’apprentissage  ou bien
  • détecter le  haut potentiel de certains élèves et se contenter à d’en informer les parents et éventuellement les enseignants.

 

Ainsi le LCD s’est proposé les objectifs suivants:

  • favoriser l’intégration scolaire et sociale des élèves à haut potentiel en les laissant dans leur classe initiale
  • encourager ces élèves à développer davantage leurs compétences
  • soutenir les élèves à intelligence précoce qui pour diverses raisons sont en situation de décrochage scolaire

 

Procédures appliquées

Dès l’année scolaire 2007/2008

  • A tous les élèves de VIIe secondaire classique et de 7e de l’enseignement secondaire technique, on fait passer un test cognitif standardisé. (Cette procédure est de tradition au LCD depuis plusieurs décennies.)
  • Selon le résultat du test, les parents des élèves en question sont contactés par les psychologues de notre SPOS. Dans cet entretien, les parents sont informés des résultats du premier test et on proposera de faire passer à l’enfant un deuxième test qui servirait à confirmer ou non l’hypothèse  d’une précocité intellectuelle.
  • A ce deuxième test psychométrique, plus long et plus complexe, mesurant en plus la créativité, participent environ 4% des élèves
  • Les parents sont alors recontactés et invités à un entretien individuel
  • Un intérêt particulier est porté aux élèves qui, selon les résultats du premier trimestre, sont en situation de problèmes scolaires, voire d’échec.
Suivi des élèves

Les élèves à haut potentiel ne sont pas réunis dans un groupe, mais restent dans leur classe initiale.

  • Le SPOS recommande aux parents de prendre contact avec le régent de la classe pour l’informer des besoins spécifiques de l’élève.
  • Les professeurs peuvent solliciter l’intelligence et l’intérêt de l’élève par des travaux et applications supplémentaires ou d’un degré de difficulté plus élevé.
  • L’élève et ses parents trouvent à tout moment un interlocuteur au Lycée (SPOS, régent, direction) qui essaie de trouver des solutions avec eux en cas de problèmes.
  • Des activités parascolaires (tournois d’échecs, théâtre, chorale, activités sportives,..),

des ateliers du projet d’établissement ou des projets d’échange scolaire sont proposés à l’élève

  • Les parents sont invités à proposer des défis intéressants à leur fille ou fils sans toutefois les surmener.
Perspectives

Le LCD et l’ALPEIP, avec laquelle une entrevue au moins par semestre est prévue, tirent une conclusion très optimiste des expériences faites avec les trois premières générations. Le bilan des élèves est lui aussi prometteur.

Même si le nombre d’élèves à haut potentiel ayant des difficultés scolaires est très réduit, tous les élèves profitent sans doute de notre encadrement.

Dans la suite du projet, il importe d’accompagner les élèves en question dans leur parcours de la division supérieure pour leur permettre de développer pleinement leurs capacités tout en évitant leur échec dans certaines branches.

Ainsi le LCD et l’ALPEIP sont convaincus qu’une sensibilisation des personnes impliquées dans l’éducation de l’élève à haut potentiel peut prévenir un échec partiel ou total de l’élève (démotivation, désintérêt, manque de techniques d’apprentissage, attitude au travail défaillante, …)

Aussi serait-il important de trouver des activités en dehors de l’horaire scolaire qui permettent de réunir les jeunes filles et garçons en question et d’un même niveau d’études autour d’un projet commun        

Personnes de contact
  • Mme Dany Kinnen
  • Mme Chantal Schroeder

Psychologues du SPOS du    
Lycée classique de Diekirch