Pour les jeunes à la recherche d’un emploi ou confrontés aux choix à prendre en vue d’éventuelles études supérieures, le dilemme semble être de taille.

En effet, en matière de recrutement, les entreprises ont tendance à préférer les candidats pouvant se prévaloir d’une certaine expérience professionnelle. Quel moyen le jeune possède-t-il dès lors pour satisfaire ces exigences s’il n’est pas employable avec un C.V. restant forcément muet sur ce point?

De même, en matière de choix des études à poursuivre, les résultats obtenus dans les différentes branches constituent souvent la motivation la plus importante, mais ils ne garantissent en rien la concordance entre les compétences théoriques acquises et celles requises au niveau de la pratique professionnelle.

C’est pour aider à résoudre ce dilemme que le LCD organise, depuis l’année scolaire 2013/2014 des stages en entreprise. 72 élèves ont effectué leur stage dans 63 entreprises différentes cette première année et, fin mars 2015, 73 élèves ont effectué le leur dans 65 entreprises.

En mars 2016, 78 élèves ont été accueillis par 71 entreprises! Notons que le terme entreprise est ici interprété de manière très large, car, outre l’entreprise au sens classique, il peut s’agir d’institutions, d’organisations ou d’établissements publics comme, p.ex., un hôpital, une ONG, une école fondamentale, un centre de rééducation ou une administration de l’Etat…

L’exercice pour l’élève comporte trois volets:
– Trouver une entreprise ou un établissement d’accueil,
– Suffir aux exigences de l’entreprise pendant la durée du stage, cette performance étant documentée par une évaluation patronale,
– Rédiger un rapport de fin stage, l’évaluation de ce rapport étant faite par un professeur désigné par le directeur du LCD.

L’évaluation patronale et l’évaluation du rapport de stage sont prises en considération pour la détermination de la note finale qui affectera la note trimestrielle en économie de gestion (ECOAI) de quatre points au maximum.
Pour les élèves, les bonnes évaluations patronales sont évidemment valorisantes et comme le stage est documenté par un certificat de stage du LCD joint à leur bulletin, ils pourront mentionner cette première expérience professionnelle dans leur C.V.. Pour d’aucuns d’entre eux, ce stage leur facilitera la prise de décision au niveau des études supérieures à poursuivre.Pour le LCD, il est très valorisant, voire gratifiant d’entendre les commentaires patronaux quand ils affirment leur satisfaction quant au profil des candidats. L’expression de cette satisfaction ne met pas seulement en avant le comportement exemplaire de certains stagiaires (engagement, discipline, politesse, ponctualité), mais également le niveau de leur culture générale.

Aider les élèves à sortir de leur double dilemme qui consiste d’une part , à se décider pour des études supérieures sans connaître le monde professionnel, et, d’autre part, satisfaire aux critères d’employabilité sur base d’une première expérience professionelle – tel est le défi que le LCD s’est lancé et les conclusions qu’on peut tirer des ces trois premières expériences sont plus qu’encourageantes.